En hiver, nous avons tous tendance à ralentir le rythme, à être plus fatigué que d’habitude, à avoir moins le moral… et c’est tout naturel !

 

 

L’hiver, pour les chinois, est la période du Grand Yin (l’énergie yin est une énergie passive, immobile, calme…). Cette saison qui commence énergétiquement aux alentours du 7 novembre est reliée à l’eau, à la concentration, au nord, au noir et au bleu, à l’heure de minuit, à mercure, à la mort, au froid, à la peur et l’angoisse, ainsi qu’aux reins, à la vessie et aux oreilles.
Cette énergie est une énergie qui se contracte, comme l’eau qui gèle sous l’effet du froid.

 

 

 

Nous sommes donc dans un moment de l’année où le Qi ralenti et la nature nous le montre bien : la lumière du soleil est moins présente la journée et celle-ci est d’ailleurs plus courte. La sève des arbres redescend dans les racines ainsi que les graines à la terre. Tout suit un mouvement descendant, car l’eau est le seul élément allant de haut en bas. Et c’est bien ce mouvement qui nous pousse à un retour sur nous-même.

 

Il est donc temps en hiver, de prendre exemple sur la nature et de ralentir sur notre rythme de vie frénétique, car notre mode de vie d’aujourd’hui ne prend hélas pas en compte le cycle naturel des saisons et de la nature dans lequel nous faisons pourtant partie.

Je vous conseil donc en cette fin d’année de prendre soin de vous ainsi que de votre corps et surtout soin de vos reins, organe majeur de la gestion de l’eau dans le corps humain afin d’éviter le surmenage et la fameuse dépression hivernal ! Car oui, si l’eau est l’élément de la communication, elle est également, par ses profondeurs abyssales, l’élément de la dépression.

Je vous souhaite donc un excellent hiver plein de cocooning, de chouchoutage et de repos afin d’attaquer en beauté le printemps.