Depuis quelques jours, avec le froid qui a commencé à bien s’installer, avec le changement d’heure et la nuit qui tombe à 17h, je me suis intéressé au Hygge. A son fonctionnement, son origine, les principes qui l’entourent. Et au pourquoi celui-ci rend si heureux nos voisons Danois.

 

Souvent, quand on parle de Hygge, on pense directement à une sensation de bonheur, de chaleur…Alors qu’au départ, le Hygge signifiait « penser », puis par la suite il a d’avantage signifiait « mûrement réfléchi » (quand j’ai appris ça, ça m’a fait rire parce que dans ma tête je faisais le rapprochement avec le feng shui et le fait que la plupart des personnes pensent que le mot lui même signifie « bien être » ou « énergie », alors que ça veux dire « vent et eau » laughing… Mais fermons la parenthèse).

C’est seulement au XIXème siècle que le hygge prend le sens qu’on lui connait aujourd’hui, et ceux dû à des guerres et à la politique. En un siècle, le Danemark perd une grande partie de son territoire, et plus le temps passait, plus la population s’est identifiée à la petitesse, et c’est donc dans un contexte de défaite militaire que le hygge  pris tout son importance. A ce moment, le hygge c’était se sentir à l’abri, à l’écart du monde et donc la possibilité de baisser sa garde. C’est donc en quelque sorte une stratégie de survie.

Aujourd’hui, le hygge est un art de vivre permettant de rester positif (encore plus en hiver quand on ne voit pas le soleil, on connait bien ça dans le Nord wink). Mais c’est aussi et surtout une philosophie et un optimisme quotidien ! Il propose une conception non matérialiste du bonheur, ainsi, on apprécie pleinement les petits moments simples de la vie et l’on apprend à les apprécier. Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ! Votre chat qui vient vous faire des câlins, les moments en famille dans le salon à regarder une série, préparer le repas tous ensemble, faire une promenade avec le chien, etc.

On peut donc considérer un moment comme hygge, mais aussi une atmosphère, un lieu, un événement ou une décoration peuvent être hygge.

 

Comme il fait très froid en hiver au Danemark, les Danois reçoivent beaucoup à l’intérieur des maisons. C’est aussi une des raisons qui font que la cuisine et la décoration ont une grande place dans le Hygge.

Car comme tous les arts de vivre, le Hygge se pratique.

L’intérieur d’une maison scandinave est primordial, comme les Danois restent souvent chez eux et aiment recevoir il est important que leur lieu de vie soit agréable. On opte alors pour des canapés et fauteuils confortables, on agrémente avec une décoration d’intérieur avec des petites touches locales et internationales (il n’y a pas qu’avec les livres qu’on voyage de chez soi laughing), justement on s’entoure de bons et beaux livres à dévorer au coin du feu ou sous un plaid, et on oublie pas de mettre des tapis qui donnent une touche très chaleureuse, classe et accueillante.

Le hygge peut vous faire aimer l’hiver, mais vous pouvez tout aussi le pratiquer les autres saisons de l’année. En toute saison la philisophie reste la même, savoir profiter de la vie et apprécier les petits bonheurs du quotidien. Alors je vous invite à sortir votre vélo au premier rayon de soleil que vous croiserez, à aller picniquer en famille ou entre amis, ou à vous assoupir au grand air.

J’espère que cet article vous a plu, moi de mon côté j’ai hâte d’en apprendre plus sur cet art de vivre car c’est comme le minimalisme, on ne s’arrête jamais d’apprendre de nouvelles choses wink

Dites moi en commentaire ce que vous avez pensé de l’article et si vous aussi le hygge vous parle ?!