Depuis quelque temps maintenant je suis entrée dans un processus qui me permet de me reconnecter à qui je suis réellement, ce que j’ai vécu dans mon passée, ce que je vis actuellement mais aussi ce que je vivrai plus tard. Il semble que le plus difficile pour les humains de nos jours est de réussir à vivre avec nos émotions. Mais qu’est-ce qu’une émotion au juste ? Pourquoi sont-elles si difficiles à vivre ? Pourquoi notre société nous a appris à refouler ces émotions ? Et pourquoi est-il nécessaire d’apprendre à les vivre, les accueillir pour enfin les libérer ?

la liberation des emotions

Une émotion est un sentiment, une réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement. Il peut s’agir d’émotions dites positives telles que la joie, l’amour, la compassion, ou bien d’émotions dites négatives comme la peur, la tristesse, la colère, la haine et la jalousie.
Comme toutes choses, ces émotions sont des énergies qui s’installent en nous pour un certain laps de temps.

Les émotions sont difficiles à vivre parce qu’elles amènent en nous une grande intensité d’énergie ainsi que de grands chamboulements, qui, si nous ne savons pas nous écouter et écouter ce que notre corps nous dit, peut nous déstabiliser complétement et créer de gros dégâts.

Les émotions sont des choses que nous vivons depuis la petite enfance, voire même parfois dans le ventre de notre mère. A cet âge, nous nous imposons aucune limitation. Si un enfant est heureux, il sourit et rigole, s’il est triste, il pleure, s’il est en colère, il crie. Et c’est à ce moment-là que commence la dictature sur les émotions. C’est quand nous sommes petits et que les adultes nous font la morale sur le fait de bien se tenir, de ne pas parler, ne pas crier, etc. que nous commençons à nous maitriser sur ce que nous ressentons, ou du moins ce que nous laissons percevoir de nos émotions à ceux qui nous entourent. Bien entendu, je ne jette pas la pierre à tous les adultes qui ont fait ça, cela fait partie également de ce qu’ils ont vécu et appris étant petit, ce n’est qu’une répétition de schéma collectif et limitant.

la liberation des emotions
la liberation des emotions

Nous contrôlons nos émotions pour ne pas déranger ceux qui nous entourent, pour ne pas être vus, ne pas être remarqués. Dans nos sociétés il est quasiment obligatoire de rentrer dans le moule pour être acceptés, sentir que nous faisons partie du groupe. Mais c’est en se masquant, se cachant derrière une facette qui n’est pas la nôtre, que nous nous perdons nous-même, à ce moment-là nous ne sommes plus maître de notre existence, puisque nous devons être comme les autres. Et c’est ainsi que ce qui nous entoure peut plus facilement nous manipuler, car en ne disant rien, en ne laissant rien paraitre et en pensant que nous ne devons pas broncher, les événements se font sans nous, sans notre avis, sans notre vie.

En soi, vous allez me dire, est-ce si grave de cacher ses émotions ? Eh bien, je vous répondrai que selon moi : oui. Oh peut être pas sur le moment, bien que si vous ne dites pas ce que vous ressentez à une personne il se peut que vous regrettiez de ne pas l’avoir dit. Mais c’est surtout que dans un premier temps, si vous n’écoutez pas vos émotions, cela signifie que vous ne vous écoutez pas et donc que vous ne vous connaissez pas, ce qui est à mon sens une chose primordiale pour avancer correctement dans cette vie. De plus, si nous étouffons nos émotions, et que nous ne les vivons pas, que nous sommes toujours dans le contrôle et dans la non-exprime de soi, un mal être intense va s’installer, voire même plus intense que les émotions que vous cherchez à étouffer… 

la liberation des emotions

Et enfin, si nous enfouissons nos émotions au plus profond de notre être et ceux pendant des années, il risque d’y avoir des blocages qui vont se créer, des blocages émotionnels, mais aussi des blocages énergétiques, aux niveaux des chakras mais aussi dans votre vie matérielle. Et un jour, tôt ou tard, ces émotions sortiront, comme sous la pression que subit un volcan en éruption, avec autant de violence, de rage et de douleur. Voilà les risques engendrés par la non-écoute de soi.

la liberation des emotions

Comme vous avez pu le comprendre, il n’est absolument pas bénéfique (selon moi) de contenir une émotion, quelle qu’elle soit. Il y a je pense un grand nombre de bienfaits à apprendre à vivre avec ses émotions, les accueillir pour enfin les libérer. Vivre ses sentiments c’est avant tout, se donner le droit d’exister. Pourquoi s’empêcher de pleurer si nous avons besoin de pleurer ? Pour ne pas être vus ? Pour ne pas être rejetés ? Mais pourquoi serions-nous rejetés : parce que nous avons une émotion ? Cette émotion ne nous met pas une étiquette sur le front. Riez si vous avez envie de rire, parler si vous souhaitez parler, prenez votre place, elle vous appartient. En faisant ça, en vous laissant prendre cette place, en vous autorisant à vivre, vous gagnerez en estime de soi, ainsi qu’en estime envers les autres et vous gagnerez également en compassion envers vous et ceux qui vous entourent.

Pour ce qui est des énergies dites négatives, comme la colère, la tristesse, la jalousie (et j’en passe) en soi ne sont pas des énergies négatives, je ne vais pas vous dire que la colère est mal ou qu’il ne faut jamais être triste. Ce n’est pas encore le monde des bisounours et même dans ce monde il y a aussi ces émotions. Ce sont des énergies qui vous donnent une alerte, un signal pour vous dire que quelque chose ne vous convient pas, qu’il y a des choses à modifier dans votre vie, ou dans un point de vue ou autre… Ce sont des énergies bénéfiques et qu’il faut savoir écouter, apprendre et analyser pour savoir ce qu’elles ont à nous apprendre. Prendre du recul dans ce genre de moment est crucial pour savoir pourquoi nous réagissons ainsi. Comme toutes les autres émotions, il faut les vivre et les accueillir, il faut les laisser sortir de nous et ne pas les refouler. Bon, bien évidement je ne vous dit pas qu’il faut devenir violent à la moindre colère, non. La colère est une énergie seine qui nous permet de nous dépasser pour atteindre ce que nous voulons, c’est une énergie très puissante qui lorsqu’elle est utilisée correctement permet une grande productivité.

la liberation des emotions
la liberation des emotions

Les énergies négatives peuvent être libérées en faisant des activités qui vous ancrent et où cette énergie sera bénéfique. Par exemple, le jardinage, le sport, le chant, la musique, la peinture (et j’en passe) sont des activités que vous pouvez faire pour libérer les émotions dites négatives.

Astuce pour bien vivre ces émotions : comme dit précédemment toutes les activités qui vous permettent de vous ancrer, la méditation, l’écoute de la musique, se libérer des liens toxiques avec les personnes (voir la technique des bonhommes allumettes), faire du tri dans son entourage, faire des choses que nous aimons, voir des personnes que nous apprécions et qui nous font du bien… cette liste n’est pas exhaustive ! 😊 

 

 

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire cet article, et j’espère qu’il vous aura été utile, voici quelques livres que j’ai lu et qui sont très intéressants sur ce sujet-là : 

• L’éveil des sorcières

• Les 4 accords toltèques

• Les 5 blessures qui nous empêchent d’être nous-même